A 12h jeudi 6 avril prochain, une trentaine de figariste s’élanceront pour la Solo Concarneau. Cette boucle de 340 milles et 2 à 3 jours de mer est une course qualificative pour le Championnat de France Elite de Course au Large. On y retrouvera tous les favoris du circuit : Eliès, Beyou, Dalin, Lunven, Mahé, Loison… 5e de la Solo Basse-Normandie disputée mi-mars, le skipper d’AGIR RECOUVREMENT sera au départ avec l’intention de parfaire sa préparation d’avant-saison et monter progressivement en régime pour la Solo Maître Coq fin avril et la Solitaire URGO Le Figaro début juin.

« Quinze jours après la Solo Basse-Normandie où j’avais pris beaucoup de plaisir, je vise le même objectif : une course de travail où quelques critères priment sur le reste, notamment le choix des voiles et certains réglages. Évidemment, c’est plus agréable de naviguer devant, mais si je ne termine pas sur le podium, ça ne sera pas une contre-performance.
J’espère qu’on aura la possibilité d’avoir des conditions météo variées : toutes les allures et toutes les forces de vent, ça nous permettra de jauger au mieux les choix de matériels. On annonce plutôt du vent de terre irrégulier, du fait d’un régime anticyclonique, ce qui est plutôt une bonne nouvelle.
Le parcours de 340 milles préfigure en partie la 3e étape de la Solitaire du Figaro où on naviguera dans les mêmes secteurs que durant la Solo Concarneau. J’ai un bon souvenir des régates ici avec une victoire en 2011 et un podium en 2012 ! »