À 17h37 le leader de cette 4e étape Sébastien Simon a enroulé le mythique pharede Wolf Rock, suivi par Charlie Dalin 1 minute 22 secondes et Adrien Hardy 2 minutes 40 secondes plus tard. Le skipper d’AGIR RECOUVREMENT a réussi une excellente journée de navigation en se positionnant à l’Ouest de la flotte et en réussissant à revenir à quelques dizaines de mètres des deux premiers. Adrien a superbement bien négocié les transitions de vent : à chaque rotation, il a soigné sa trajectoire et basculait du spi au génois ce qui lui a permis de passer de 0,8 milles de retard sur le premier à 7h ce matin à 0,3 milles au passage du phare. Il a également réussi à creuser l’écart avec ses poursuivants et notamment Nicolas Lunven. Alors que les deux leaders au classement général étaient bord à bord hier soir dans le Chenal du Four, Adrien est passé avec 14 minutes d’avance devant Lunven. Si le marin nantais accuse 24 minutes et 35 secondes de retard au général, les 14 minutes d’avance sur Lunven constituent un sérieusement avertissement et porte un coup psychologique au skipper de Generali qui est désormais sous pression. Il reste 290 milles à parcourir dans un vent forcissant et avec des jeux de courants selon la marée descendante ou montante. Les figaristes avancent actuellement à près de 10 nœuds et se dirigent vers la marque Owers dans l’Est de l’île de Wight. Actuellement, l’ETA prévoie une arrivée pour les premiers le vendredi au petit matin.