Près de 24h après le départ de Concarneau, les figaristes ont parcouru seulement 55 milles sur la distance théorique vers Dieppe, soit un peu plus de 10 % du trajet total… Cette première partie de course laborieuse et aléatoire a été éprouvante pour les marins qui ont alterné entre nettoyage des nombreuses algues, gestion du courant et lecture du plan d’eau pour trouver le moindre souffle de vent. Les deux leaders au classement général, Lunven (12e) et Hardy (13e), décrochés depuis le départ, se trouvent ce matin bord à bord distant d’une trentaine de mètres ! Auteur d’un départ moyen en seconde ligne, Adrien avait ensuite réussi à bien revenir en choisissant le bon côté du plan d’eau pour rallier la bouée Radio France, mais alors qu’il avait croisé juste devant Anthony Marchand qui passe 3e à la bouée, il a opté pour un bord plus conservateur au centre de la flotte qui l’a sérieusement ralentie. Après la bouée passée en 22e position, il a choisi une trajectoire au vent de de la route en espérant attraper le synoptique en premier et se protéger du courant. Finalement, c’est l’autre bord extérieur qui payait et Adrien accuse ce matin 2,3 milles de retard sur les leaders… Actuellement les bateaux avancent entre 4 et 5 nœuds et Adrien semble avoir choisi le bord le plus favorable plus au large. Si le vent se maintient, les figaristes devraient passer l’Occidentale de Sein vers midi avec le courant portant puis traverser le Chenal du Four dans la soirée.